Traitement pour l'incontinence urinaire

En avez-vous assez de vos fuites urinaires?

Nos physiothérapeutes expérimenté(e)s peuvent vous aider à gérer l’incontinence urinaire et à reprendre le contrôle de votre vie quotidienne en toute confiance. Nous avons du succès pour traiter ce problème en clinique et en ligne.

QU'EST-CE QUE C'EST?

L’incontinence urinaire (IU) est décrite comme toute perte involontaire d’urine; même une goutte compte! Les muscles du plancher pelvien jouent un rôle crucial dans la continence d’urine, des selles et des flatulences. Ils aident à soutenir les organes pelviens, et contribuent à la fonction sexuelle et à la stabilité lombaire. Lorsque ces muscles sont faibles, trop tendus ou manquent de coordination, plusieurs symptômes urinaires ou autre problème (problèmes fécauxdouleur, etc.) dans la région pelvienne peuvent se produire. La rééducation périnéale et pelvienne vise à normaliser la fonction de la vessie et de l’intestin, à améliorer la capacité des muscles du plancher pelvien à contracter et à se relâcher, et à améliorer vos problèmes spécifiques. Ces problèmes sont traités par une approche basée sur l’exercice afin de vous permettre de reprendre vos activités quotidiennes en toute confiance.

QUELLES SONT LES CAUSES?

Chaque type d’incontinence urinaire (IU) peut avoir différents facteurs déterminants:

L’incontinence urinaire à l’effort est la perte d’urine involontaire avec des activités causant une pression sur la vessie. Ces activités incluent tout effort physique (ex. soulever un objet lourd, courir, sauter), éternuer, tousser ou rire. La quantité d’urine perdue a tendance à être petite et elle est généralement liée au niveau et à la durée de l’effort physique. L’incontinence à l’effort est plus fréquente chez les personnes avec un vagin qu’un pénis. Elle peut affecter les participant(e)s à des activités physiques de haut niveau. Chez les personnes avec un pénis, elle est normalement liée à la chirurgie de la prostate. L’incontinence à l’effort peut être due à des problèmes avec le support (hypermobilité), la composition ou l’innervation de l’urètre, affectant la capacité de celle-ci à se fermer correctement. La faiblesse et la diminution de la fonction des muscles du plancher pelvien (incluant le sphincter urétral) sont des facteurs importants dans ce type d’incontinence. L’entraînement des muscles du plancher pelvien est souvent combiné avec des modifications du mode de vie pour réduire ou éliminer les facteurs comportementaux contribuant au problème.

L’incontinence urinaire par impériosité est la perte d’urine involontaire suivant une envie soudaine et intense d’uriner qui ne peut pas être contrôlée. Elle survient lorsque les contractions de la vessie (pour évacuer l’urine) l’emportent sur les contractions du sphincter urétral (qui ferme l’urètre pour empêcher le passage de l’urine). Avec l’incontinence par impériosité, la quantité des fuites urinaires a tendance à être plus grande. L’urgence urinaire (envie soudaine et pressante d’uriner) et la pollakiurie (miction fréquente) sont des symptômes courants de l’incontinence par impériosité. Ceux-ci peuvent être dus à des infections urinaires, un trouble neurologique ou une autre condition médicale telle que le diabète ou une vessie hyperactive ou l’adoption de mauvaises habitudes lorsqu’ils vont aux toilettes. L’entraînement de la vessie fait partie du traitement de l’incontinence par impériosité.

L’incontinence urinaire mixte est une coexistence de l’incontinence à l’effort et l’incontinence par impériosité. Ce type est plus fréquent chez les personnes avec un vagin plus âgées.

L’incontinence urinaire fonctionnelle est la perte d’urine survenant lorsqu’une incapacité physique ou cognitive (ex. arthrite sévère, problème de mobilité, démence), la réticence (ex: dépression) ou une barrière environnementale (ex. établissement non adapté aux personnes avec un handicap) empêche la personne de se rendre et d’utiliser les toilettes à temps. L’amélioration des conditions médicales et physiques et des facteurs environnementaux contribuant à ce type d’incontinence aidera à la traiter et à la prévenir.
 
 
 
L’incontinence urinaire par regorgement est la perte fréquente ou constante de petits volumes d’urine causée par la vidange incomplète de la vessie pendant la miction. Cela peut être causé par un blocage au niveau de l’urètre (ex. une tumeur, des calculs urinaires, de l’enflure, une hypertrophie de la prostate ou une tension musculaire du plancher pelvien), une faiblesse des muscles de la vessie, des lésions nerveuses dues à une condition médicale (ex. sclérose en plaques, Parkinson’s) ou des médicaments (ex. antidépresseurs). Éliminer l’obstruction et rétablir la fonction normale des muscles du plancher pelvien peut aider à améliorer l’incontinence urinaire par regorgement.

QUE PEUT FAIRE LA PHYSIO?

Dans toutes les situations ci-dessus, un dénominateur commun est la musculature du plancher pelvien. La normalisation de tout dysfonctionnement de ce groupe de muscles peut grandement atténuer vos symptômes. En même temps, c’est seulement une pièce du casse-tête. Votre physiothérapeute évaluera également l’état de vos abdominaux, vos habitudes urinaires et votre mode de vie, ainsi que tout dysfonctionnement possible dans les articulations et les tissus avoisinants pour déterminer la ligne de conduite pour votre situation.
Faites une demande pour qu'un de nos physiothérapeutes vous appelle SANS FRAIS pour discuter de votre problème.
Atelier de portage parents-bébés !