Traitement pour le Vertige Positionnel Paroxystique Bénin (VPPB)

Tanné(e)s des étourdissements lorsque vous changez de position?

Si vous souffrez de VPPB et de ses sentations de vertige et que vous préférez une approche de traitement non invasive, sans médicament, Physiothérapie Solution Active à Montréal développera un plan de traitement personnalisé.

QU'EST-CE QUE C'EST?

Le VPPB se produit lorsque les cristaux otolithiques, situés dans l’utricule, se déplacent dans un des canaux semi-circulaires. Ces canaux sont responsables de donner l’information au cerveau concernant l’emplacement de la tête dans l’espace selon le mouvement. Par exemple: regarder vers le haut ou se coucher  stimulera fortement les canaux SC postérieurs gauche et/ou droit, tandis que les canaux SC horizontaux seront stimulés lorsque vous regardez à gauche ou à droite, et ce, surtout si vous êtes couchés sur le dos.

Lorsque ces cristaux se délogent et migrent dans un canal, ils donnent une fausse information au cerveau. Ils lui indiquent que la tête bouge et continue de bouger alors que ce n’est pas vrai, provoquant des vertiges intenses ainsi que des mouvements involontaires des yeux (nystagmus). Les changements de position tels que se retourner, se coucher et se relever du lit sont habituellement des facteurs aggravants typiques puisqu’ils causent de grands mouvements de la tête en relation avec la gravité. Ces mouvements/changements font bouger les cristaux provoquant les vertiges. Lorsque vous cessez de bouger, les cristaux cessent progressivement de bouger d’eux-mêmes, c’est pourquoi les vertiges ne durent pas longtemps : entre 30-60 secondes.

Le VPPB est donc caractérisé par des vertiges intenses (sensation que la pièce tourne) pour une courte durée (30 à 60 secondes) provoqués par des changements de position ou des mouvements de tête.

QUELLES SONT LES CAUSES?

  • Pour 60-80% des cas, il n’y a pas de cause connue. Les risques augmentent avec l’âge (particulièrement après 55 ans) et les femmes sont doublement affectées comparativement aux hommes. De plus, certains liens sont présents entre le VPPB et l’ostéoporose, l’athérosclérose, vasculites artérielles, les maladies auto-immunes, le diabète, l’anxiété, les changements hormonaux et la position de la tête durant le sommeil (1,2,3)
  • 10 à 30% des cas se produisent suite à un traumatisme tel qu’un accident de voiture ou un coup important à la tête.
  • 5 à 25% des cas sont la conséquence secondaire d’une autre condition médicale comme la labyrinthite, neuronite, maladie de Ménière et les migraines.

QUE PEUT FAIRE LA PHYSIO?

Tout d’abord, le ou la physiothérapeute procédera à une évaluation vestibulaire complète afin de confirmer le diagnostic du VPPB. Ensuite, avec ces données, le thérapeute pourra utiliser différentes manœuvres de «repositionnement»  ou de «libération» afin que les cristaux retournent à leur emplacement habituel. Ces manœuvres thérapeutiques existent en plusieurs variantes, mais sont toutes efficaces avec un taux de résolution fluctuant entre 85 et 95% en 1 à 3 séances de traitement (4). Le traitant pourra également vous enseigner les exercices nécessaires pour faire à domicile pour accélérer la récupération.

Récidive

Malheureusement, le VPPB est une condition qui peut revenir. À long terme, elle affecte à nouveau une personne sur deux. Les risques de récurrence augmentent pour les femmes, les personnes âgées de plus de 60 ans, s’il y a eu plus de 3 épisodes de vertiges, pour les personnes avec une déficience en vitamine D et pour les personnes souffrant d’ostéoporose (5).

Options de traitement

Rééducation vestibulaire en clinique à Montréal

Cliniques

Faites une demande pour qu'un de nos physiothérapeutes vous appelle SANS FRAIS pour discuter de votre problème.
Atelier de portage parents-bébés !